s’ouvre dans une nouvelle fenêtre
COMMUNIQUÉ DE PRESSE juillet 12, 2022

Apple récolte le nombre record de 52 nominations aux Emmy Awards avec « Ted Lasso », qui s’impose comme la comédie la plus nommée, et la première saison de « Severance », qui obtient une nomination au titre de Meilleure série dramatique

« Ted Lasso » récolte au total 20 nominations aux Emmy Awards, s’imposant comme la série comique la plus nommée pour la deuxième année consécutive, avec des acteurs et actrices qui livrent des prestations exceptionnelles et raflent 10 nominations

« Severance » fait une entrée remarquée aux Emmy Awards avec 14 nominations au total pour sa première saison qui a connu un succès retentissant

Apple TV+ récolte des nominations pour 13 titres, dont « Schmigadoon! », « The Morning Show «, « The Problem with Jon Stewart », « Central Park », « Pachinko », « Foundation », « Histoire de Lisey », « See », « They Call Me Magic » et « Carpool Karaoke : la série »
Une image de la série Apple Original « Ted Lasso ».
« Ted Lasso » a récolté 20 nominations aux Emmy Awards le 12 juillet 2022, devenant ainsi la série comique la plus nommée pour la deuxième année consécutive.
CULVER CITY, CALIFORNIE Pour la deuxième année consécutive, Apple TV+ bat un record avec 52 nominations aux Emmy Awards pour 13 titres, dont Meilleure série dramatique, Meilleure série comique, Meilleur programme spécial ou série documentaire avec animateur, Meilleure actrice dans une série dramatique, Meilleur acteur dans une série dramatique et Meilleur acteur dans une série comique. En moins de trois ans depuis le lancement mondial du service, le nombre total de nominations aux Emmy Awards obtenu par Apple TV+ a bondi de plus de 40 % d’une année sur l’autre. Une cérémonie télévisée, diffusée le 12 septembre 2022, révélera les lauréates et lauréats de la 74ᵉ édition des Emmy Awards.
Avec 20 nominations au total, la deuxième saison du phénomène mondial « Ted Lasso » est, pour la deuxième année de suite, la série comique la plus nommée tandis que la série dramatique « Severance », largement saluée pour sa qualité, fait une entrée remarquée aux Emmy Awards en récoltant 14 nominations dès sa première année de diffusion et permet à Apple TV+ d’obtenir sa première nomination au titre de Meilleure série dramatique.
En outre, les programmes Apple Original « Ted Lasso », « Severance », « Schmigadoon! », « The Morning Show », « The Problem with Jon Stewart », « Foundation », « Pachinko », « See », « Histoire de Lisey », « Central Park », « They Call Me Magic » et « Carpool Karaoke : la série » ont obtenu des nominations aux Emmy Awards 2022.
Les talents des séries d’Apple TV+ ont obtenu 18 nominations, dont 10 nominations pour leurs performances d’acteur ou d’actrice dans la deuxième saison de « Ted Lasso » et une première nomination pour Adam Scott (« Severance »), Sarah Niles (« Ted Lasso »), Sam Richardson (« Ted Lasso ») et Toheeb Jimoh (« Ted Lasso »). Reese Witherspoon reçoit quant à elle sa première nomination pour "The Morning Show" dans la catégorie Meilleure Actrice dans une Série Dramatique, aux côtés de Billy Crudup, nommé pour le Emmy du Meilleur Acteur dans un Second Rôle dans une Série Dramatique (un prix qu'il a remporté pour la première saison de "The Morning Show"), et de Marcia Gay Harden dans la catégorie Guest Star dans une Série Dramatique. 
Une photo de la série Apple Original « Severance ».
« Severance » a obtenu 14 nominations aux Emmy Awards, dont la première nomination au titre de Meilleure série dramatique pour Apple TV+.
"Nos extraordinaires nommés montrent la diversité des histoires que nous avons eu l'honneur de porter à l'écran cette année et combien elles sont brillantes, uniques et originales", a déclaré Zack Van Amburg, Head of Worldwide Video d’Apple. "Chacune de ces séries encourage le public à penser le monde un peu différemment, attirant l'attention sur la condition humaine de façon émouvante, inspirante et souvent très drôle. Nous sommes reconnaissants envers l'Académie et félicitons les équipes créatives et les acteurs pour leurs nominations". 
« Nous sommes extrêmement fiers de la large sélection de programmes Apple Original dont la qualité est aujourd’hui reconnue par l'académie », a déclaré Jamie Erlicht, Head of Worldwide Video d’Apple. « Ces séries ont captivé le public et nous avons une immense admiration pour le talent extraordinaire de celles et ceux qui les ont créées. Nous les félicitons pour ces nominations qui saluent les histoires géniales auxquelles ils et elles ont donné vie.»  
L’année dernière, pour sa deuxième année d’éligibilité aux Emmy Awards, la série « Ted Lasso » produite par Apple a battu tous les records en devenant la série comique la plus nommée de l’histoire des Emmy Awards au cours de sa première année de diffusion. Les séries, films et documentaires Apple Original ont – pour l’instant – obtenu 1 115 nominations et reçu 246 prix, dont l’Oscar du meilleur film de cette année pour « CODA ».
Au total, Apple a récolté 52 nominations aux Emmy Awards dans les catégories suivantes :
« Ted Lasso » (20)
  • Meilleure série comique
  • Meilleur acteur dans une série comique : Jason Sudeikis
  • Meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique : Brett Goldstein, Toheeb Jimoh, Nick Mohammed
  • Meilleure actrice dans un second rôle dans une série comique : Sarah Niles, Juno Temple, Hannah Waddingham
  • Meilleure actrice invitée dans une série comique : Harriet Walter
  • Meilleur acteur invité dans une série comique : Sam Richardson, James Lance
  • Meilleur scénario pour une série comique
  • Meilleure réalisation pour une série comique
  • Meilleure production pour un programme narratif d’une demi-heure
  • Meilleur casting pour une série comique 
  • Meilleur montage d’image à caméra unique (x2)
  • Meilleure coiffure
  • Meilleur montage sonore pour une série comique, dramatique ou d’animation d’une demi-heure 
  • Meilleur mixage du son pour une série comique, dramatique ou d’animation d’une demi-heure 
« Severance » (14)
  • Meilleure série dramatique 
  • Meilleur acteur dans une série dramatique : Adam Scott
  • Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique : John Turturro, Christopher Walken
  • Meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique : Patricia Arquette
  • Meilleur scénario pour une série dramatique
  • Meilleure production pour un épisode de série d’une heure ou plus 
  • Meilleur casting pour une série dramatique 
  • Meilleure réalisation pour une série dramatique 
  • Meilleur montage d’image à caméra unique pour une série dramatique (x2)
  • Meilleur générique 
  • Meilleure composition musicale pour une série (Meilleure bande originale)
  • Meilleure musique originale de générique
« Schmigadoon! » (4)
  • Meilleure musique originale et Meilleures paroles
  • Meilleure composition musicale pour une série (Meilleure bande originale) 
  • Meilleure production pour un programme narratif
  • Meilleure chorégraphie 
« The Morning Show » (3)
  • Meilleure actrice dans une série dramatique : Reese Witherspoon
  • Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique : Billy Crudup
  • Meilleure actrice invitée dans une série dramatique : Marcia Gay Harden
« The Problem with Jon Stewart » (2)
  • Meilleur programme spécial ou série documentaire avec animateur
  • Meilleur scénario pour un documentaire
« Foundation »
  • Meilleur générique 
  • Meilleurs effets spéciaux pour une série ou un film
« Pachinko » (1)
  • Meilleur générique
« See » (1)
  • Meilleurs effets spéciaux dans un épisode
« Histoire de Lisey » (1)
  • Meilleur générique
« Central Park » (1)
  • Meilleur doublage : Stanley Tucci
« They Call Me Magic » (1)
  • Meilleure composition musicale pour une série ou un programme spécial documentaire (Meilleure bande originale)
« Carpool Karaoke : la série » (1)
  • Meilleure comédie, drame ou émission (format court)
« Everyone but Jon Hamm » (1)
  • Meilleure publicité

« Carpool Karaoke : la série »

Chaque épisode de « Carpool Karaoke : la série » met en scène des célébrités qui prennent place dans une même voiture et s’embarquent pour une aventure partagée en chantant leurs morceaux préférés. La saison cinq démarre avec Simu Liu et Jessica Henwick ; les stars de « The White Lotus » Murray Bartlett, Alexandra Daddario et Sydney Sweeney ; Anitta et Saweetie ; Zooey Deschanel et Jonathan Scott, qui se sont rencontrés sur « Carpool Karaoke » ; les stars de l’AEW (All Elite Wrestling) ; et la famille D’Amelio.
« Carpool Karaoke : la série », qui a remporté un Emmy Award pour chacune de ses quatre saisons précédentes ainsi que de multiples Producers Guild of America Awards et un Critics Choice Award, est produite pour Apple par CBS Studios et les productions Fulwell 73, avec pour producteurs délégués James Corden, Eric Pankowski et Ben Winston.

« Central Park »

La série d’animation musicale « Central Park » raconte l’histoire de la famille Tillerman, installée à Central Park. Owen, le gérant du parc, et sa femme Paige, journaliste, élèvent leurs enfants Molly et Cole au cœur du plus célèbre parc au monde et résistent jour après jour aux assauts de la riche héritière hôtelière Bitsy Brandenham qui, accompagnée de son assistante Helen, rêve de prendre possession du parc pour y faire construire des appartements. La série « Central Park » est doublée par un casting prestigieux réunissant Josh Gad, Leslie Odom Jr., Daveed Diggs, Emmy Raver-Lampman, Kathryn Hahn, Tituss Burgess et Stanley Tucci. 
« Central Park » est une série créée et écrite par Loren Bouchard, détentrice d’un Emmy Award (« Bob’s Burgers »), qui en est également productrice déléguée, avec Josh Gad, lauréat d’un Grammy Award (« La Reine des neiges »), et Nora Smith, récompensée par un Emmy Award (« Bob’s Burgers »). Steven Davis et Kelvin Yu en sont à la fois les showrunners et les producteurs délégués. La série est produite pour Apple par 20th Television Animation, qui fait partie de Disney Television Studios.

« Foundation »

Inspirée des romans primés d’Isaac Asimov et réunissant un casting international emmené par Jared Harris et Lee Pace accompagnés d’étoiles montantes comme Lou Llobell et Leah Harvey, l’adaptation monumentale de « Foundation » suit le parcours de quatre personnages principaux défiant l’espace et le temps pour surmonter des crises mortelles, des loyautés mouvantes et des relations compliquées qui finiront par déterminer le sort de l’humanité. Laura Birn, Terrence Mann et Cassian Bilton figurent également au casting de cette série dramatique Apple Original.  
La série « Foundation » est dirigée par le showrunner et producteur délégué David S. Goyer et produite pour Apple par Skydance Television, la saison 1 ayant également pour producteurs délégués Robyn Asimov, Josh Friedman, Cameron Welsh, David Ellison, Dana Goldberg et Bill Bost.

« Histoire de Lisey »

Inspirée du best-seller de Stephen King et adaptée par l’auteur lui‑même, la série « Histoire de Lisey » est un thriller profondément personnel qui suit le parcours de Lisey Landon (incarnée par l’actrice oscarisée Julianne Moore) deux ans après la mort de son mari, le célèbre écrivain Scott Landon (incarné par l’acteur nommé aux Oscars Clive Owen). Une série d’évènements perturbants confronte Lisey à des souvenirs de sa vie conjugale avec Scott qu’elle avait résolument refoulés. Joan Allen, Jennifer Jason Leigh et Dane DeHaan figurent également au casting, aux côtés de Julianne Moore et de Clive Owen. 
La mini-série Apple Original « Histoire de Lisey » est réalisée par Pablo Larraín et développée par la société de production de J.J. Abrams Bad Robot Productions et Warner Bros.  Television. Stephen King, Julianne Moore et Pablo Larraín en sont les producteurs délégués ainsi que J.J. Abrams, Ben Stephenson et Juan de Dios Larraín. Chaque épisode de la série a été personnellement écrit par Stephen King.

« The Morning Show »

Après les évènements explosifs de la saison 1, la deuxième saison retrouve l’équipe de « The Morning Show » émergeant du naufrage provoqué par les actions d’Alex (Jennifer Aniston) et de Bradley (Reese Witherspoon) dans un réseau UBA refondé et un monde en pleine évolution, où l’identité prime et où le fossé entre apparences et réalité entre constamment en jeu. Aux côtés de Jennifer Aniston et de Reese Witherspoon, le prestigieux casting de la série réunit Billy Crudup, Mark Duplass, Nestor Carbonell, Karen Pittman, Bel Powley, Desean K. Terry, Janina Gavankar, Tom Irwin et Marcia Gay Harden, auxquels s’ajoutent de nouvelles recrues pour la saison deux, notamment Greta Lee, Ruairi O’Connor, Hasan Minhaj, Holland Taylor, Tara Karsian dans le rôle de la news producer Gayle Burns, Valeria Golino et Julianna Margulies. 
Cette série développée par Kerry Ehrin a pour producteurs délégués Michael Ellenberg via Media Res (qui en est le studio), Jennifer Aniston et Kristin Hahn via Echo Film ainsi que Reese Witherspoon et Lauren Neustadter via Hello Sunshine. Mimi Leder est également productrice déléguée.

« Pachinko »

« Pachinko » fait la chronique sur quatre générations des espoirs et des rêves d’une famille coréenne immigrée ayant quitté sa terre natale dans le but de survivre et de prospérer. L’histoire, qui commence en Corée du Sud au début du XXᵉ siècle, est racontée du point de vue d’une femme remarquable, Sunja, véritable matriarche qui, contre toute attente, triomphe des obstacles qui se dressent sur son chemin. 
La série « Pachinko » a été créée et écrite par Soo Hugh (« The Terror », « The Killing »), qui en est également la productrice déléguée et la showrunner. Producteurs délégués de la série, Kogonada et Justin Chon ont réalisé quatre épisodes chacun. Michael Ellenberg et Lindsey Springer sont producteurs délégués pour Media Res, le studio qui se cache derrière la série, tout comme Theresa Kang-Lowe pour Blue Marble Pictures, et Richard Middleton. David Kim et Sebastian Lee en sont les co‑producteurs délégués.

« The Problem with Jon Stewart »

Distingué cette année par le prix Mark Twain for American Humor, Jon Stewart est à la fois animateur, écrivain, humoriste, producteur, réalisateur et défenseur de diverses causes. Il met toute sa compassion et son sens de l’humour au service de cette série Apple Original, qui nous plonge au cœur de certains des problèmes les plus prégnants de notre époque. « The Problem with Jon Stewart » aborde des sujets complexes, comme la prise en charge des vétérans et les « fosses à feu », la protection des libertés individuelles, les moyens d’atteindre l’égalité raciale, le changement climatique, l’économie américaine, la bourse, les médias traditionnels par opposition à la quête de sensationnel ou encore le port d’armes aux États‑Unis, selon les points de vue divers de parties prenantes, d’experts et de particuliers confrontés à ces questions. 
« The Problem with Jon Stewart » est animé par John Stewart, qui en est aussi le producteur délégué, par le biais de sa maison de production Busboy Productions. La production déléguée est assurée par la showrunner Brinda Adhikari et par le manager historique de Jon Stewart, James Dixon, ainsi que par Chris McShane et Richard Plepler, via la société EDEN Productions, dans le cadre d’un contrat de production global exclusif avec Apple. Lorrie Baranek est supervising producer et Kris Acimovic, scénariste principal.

« Schmigadoon! »

Parodie de mythiques comédies musicales, « Schmigadoon! » met en scène Cecily Strong, nommée aux Emmy Awards, et Keegan Michael Key, récompensé par un Emmy Award. Tous deux forment un couple parti pour une randonnée de plusieurs jours censée revitaliser leur relation et tombent sur une ville magique dans laquelle tout le monde vit dans une comédie musicale des années 1940. Ils découvrent alors qu’ils ne pourront quitter la ville que lorsqu’ils auront trouvé le « grand amour ». 
La série a été développée par Broadway Video et Universal Television, division de Universal Studio Group. « Schmigadoon! » est une création conjointe de Cinco Paul et Ken Daurio. Cinco Paul est le showrunner de la série, dont il a composé toutes les chansons originales. Lorne Michaels et Andrew Singer en sont les producteurs délégués, Micah Frank, le co-producteur délégué, tandis que l’actrice Cecily Strong et Caroline Maroney en sont les productrices.

« See » 

« See » se déroule dans un futur brutal et primitif, des siècles après que l’humanité a perdu le sens de la vue. Dans la saison trois, il s’est écoulé près d’un an depuis que Baba Voss (Jason Momoa) a vaincu son frère et ennemi juré Edo, et fait ses adieux à sa famille pour s’isoler dans la forêt. Mais lorsqu’un scientifique de Trivantes développe un nouvel arsenal redoutable qui menace l’avenir de l’humanité, Baba retourne à Paya pour protéger une nouvelle fois sa tribu. 
« See » a pour producteurs délégués Steven Knight, Francis Lawrence, Peter Chernin, Jenno Topping, Jim Rowe, Jennifer Yale, Anders Engström et Jonathan Tropper, qui en est également le showrunner. La série est produite par Chernin Entertainment et Endeavor Content.

« Severance »

Dans « Severance », Mark Scout (Adam Scott) dirige une équipe de Lumon Industries, dont les employés ont subi une opération chirurgicale ayant scindé leur mémoire en deux parties, l’une dédiée à leur vie professionnelle, l’autre à leur vie personnelle. Cette audacieuse expérience visant à atteindre l’équilibre entre travail et vie privée est remise en question lorsque Mark se retrouve au centre d’un mystère déstabilisant qui va le forcer à se confronter à la vraie nature de son travail… et à sa propre nature. 
La série « Severance » a été créée et est écrite par Dan Erickson. Mark Friedman, Chris Black, John Cameron et Andrew Colville en sont les producteurs délégués aux côtés de Dan Erickson. Ben Stiller, Nicky Weinstock et Jackie Cohn en sont producteurs délégués via Red Hour Productions, et Patricia Arquette et Adam Scott sont tous deux producteurs. Endeavor Content sert de studio.

« Ted Lasso »

Jason Sudeikis incarne Ted Lasso, un entraîneur de football américain engagé pour coacher une équipe de foot en Angleterre, alors qu’il ne connaît absolument rien à ce sport. Mais il arrive à combler son manque d’expérience avec optimisme et détermination... et des biscuits. Hannah Waddingham, Brendan Hunt, Jeremy Swift, Juno Temple, Brett Goldstein, Phil Dunster et Nick Mohammed figurent également au casting de cette série largement saluée par la critique.
Outre son rôle d’acteur, Jason Sudeikis est aussi le producteur exécutif aux côtés de Bill Lawrence via sa société Doozer Productions, en collaboration avec Warner Bros et Universal Television, une division de Universal Studio Group. Jeff Ingold, de Doozer Productions, est également producteur exécutif et Liza Katzer, co-productrice exécutive. Créée par Jason Sudeikis, Bill Lawrence, Brendan Hunt et Joe Kelly, la série s’inspire d’un format et de personnages déjà diffusés sur la chaîne NBC Sports.

« They Call Me Magic »

« They Call Me Magic » offre un point de vue rare sur la vie incroyable d’Earvin « Magic » Johnson, qui a marqué l’histoire de son empreinte – à la fois sur les terrains de basket et en dehors – et continue d’influer sur notre culture. À partir de sources inédites, cette série documentaire explore le parcours remarquable de Magic Johnson, qui fut le visage des Lakers de Los Angeles et s’imposa comme une légende de la NBA, avant de bousculer les idées reçues sur le VIH et de se reconvertir avec succès dans l’entreprenariat et le militantisme. De l’enfance modeste de Magic Johnson à Lansing, dans le Michigan, à la renommée mondiale qu’il a acquise, « They Call Me Magic » retrace la vie pleine de rebondissements de l’une des icônes de notre temps. Très attendue, cette série documentaire évènement explore les accomplissements exceptionnels et l’impact mondial de la vie de Magic Johnson, à la fois sur le terrain et en dehors. 
Réalisée par Rick Famuyiwa (« Dope ») et la directrice de la photographie Rachel Morrison (« Black Panther »), cette série documentaire a été produite pour Apple par XTR et New Slate Ventures, en association avec h.wood Media et Delirio Films. 
Tous ces programmes sont actuellement disponibles en streaming sur Apple TV+.
Partager l’article
  • Texte de cet article

Contacts presse

Ulrich Taller

ulrich.taller@PRofessional.at

+41 76 431 7538

Ligne infos presse Apple 

media.chfr@apple.com